Comment bien débuter en domotique ?

En France, un marché important avec une valeur de plus de 6 milliards d’euros et seulement 7% des foyers français équipés en 2017, on s’attend à ce que cette tendance continue à se développer. Ce développement ne devrait pas s’arrêter de si tôt ; le bureau GTK prévoit qu’en 2025, une maison moyenne contiendra environ 30 gadgets connectés. Par ailleurs, un tiers des Français déclarent avoir l’intention d’acheter un objet connecté dans l’année.

À quoi sert une maison connectée ?

La maison connectée n’est pas un sujet facile à saisir pour tout le monde, mais elle est pourtant bénéfique pour tous ceux qui souhaitent bénéficier d’un plus grand confort dans leur maison. Même les personnes allergiques à la technologie reconnaissent que la commodité de la domotique est séduisante. Cette dernière a une caractéristique captivante : elle a quelque chose pour tout le monde, ce qui la rend attrayante.

Voici quelques atouts que peu apporter une maison connectée :

  • Il augmente la sécurité de votre propriété
  • Il automatise les activités qui prennent du temps
  • Il améliore l’efficacité énergétique
  • Le confort est amélioré

Si la plupart des composants peuvent être intégrés à tout moment à une solution domotique, certains éléments doivent être liés à une rénovation. Vous pouvez laisser la technologie vous assister et utiliser des infrastructures spécialisées, ou travailler en étroite collaboration avec une équipe d’artisans.

Mise en place rapide et facile, l’idéale pour les installations ponctuelles :

L’approche la plus simple pour débuter dans le domaine de la domotique est de l’installer soi-même avec des objets connectés qui n’interagissent pas.

Il s’agit souvent d’une porte simple à franchir, car les installations sont basiques et les coûts sont faibles.

Prenons l’exemple des systèmes d’éclairage connectés. La suite Philips Hue est le leader du marché, proposant des luminaires et des lampes LED qui peuvent être contrôlés avec un smartphone ou une télécommande. Vous pouvez également créer un calendrier pour savoir quand les lumières doivent être allumées ou éteintes, en fonction de l’heure, de la couleur ou de la pièce. L’application pour smartphone est autosuffisante et offre un excellent confort sans nécessiter l’utilisation d’une solution réseau. La cerise sur le gâteau est que vous pouvez programmer les lumières pour qu’elles s’allument à des intervalles aléatoires afin de simuler une présence lorsque vous n’êtes pas là.

Il y a aussi les stations météorologiques connectées qui, utilisées telles quelles, peuvent fournir des informations sur les températures extérieures et intérieures ainsi que sur la pollution sonore, les niveaux de dioxyde de carbone et divers autres facteurs. La station météo connectée peut même affiner le chauffage avec une solution plus avancée.

Des solutions clés en main :

Les objets connectés sont le point d’entrée d’un monde plus connecté, qui s’améliore grâce à des solutions plus complexes.

Cela implique de faire un peu plus de travail et de se lancer dans une configuration informatique un peu plus complexe.

L’objectif est de faire en sorte que les différents éléments liés interagissent les uns avec les autres et qu’ils disposent tous d’une interface utilisateur unique. En procédant ainsi, vous pouvez gérer vos dispositifs domotiques sans avoir à vous soucier de multiples applications.

Pour ce faire, vous devrez acheter un boîtier domotique, que certains fabricants appellent une passerelle de communication.

De nombreux dispositifs de la maison intelligente sont équipés d’une interface à laquelle on peut accéder à l’aide d’un navigateur web ou d’un programme spécialisé. Vous pouvez utiliser les services de base des objets connectés, mais aussi ajouter vos propres personnalisations et fonctions avancées.

Le problème pour ces petites boîtes est de pouvoir communiquer avec tous vos gadgets, qui peuvent utiliser différents protocoles. C’est pourquoi nous vous proposons d’acheter un boîtier capable de gérer une variété de protocoles de mise en réseau, afin de disposer d’un système dynamique qui ne soit pas limité à un seul protocole.

Les protocoles de communication les plus fréquemment utilisées sont :

  1. Le Sigfox.
  2. Le Z-wave.
  3. Le Lora.
  4. Le Zigbee.
  5. Le KNX.
  6. Le EnOcean.

Construire une installation personnalisée :

La domotique est également un excellent moyen de découvrir les logiciels gratuits. Il existe plusieurs outils gratuits à utiliser avec les systèmes domotiques. Ceux qui ont des connaissances préalables en informatique ou qui recherchent simplement quelque chose de différent peuvent construire leur propre boîtier domotique, par exemple un vieux PC, en utilisant des logiciels disponibles gratuitement. Il est possible d’avoir un système domotique qui ne coûte pratiquement rien. Cependant, vous devrez investir dans des objets connectés.

Les solutions sur mesure, qu’elles soient produites par des particuliers ou installées par des experts, sont les solutions domotiques les plus efficaces car elles peuvent être préparées avec précision et construites de manière appropriée pour les besoins d’une résidence particulière.

Grâce à cette technologie, vous pouvez contrôler le chauffage, une pergola bioclimatique, les lumières, une alarme et diverses autres fonctions via une interface utilisateur graphique. Dans ce cas, des économies seront réalisées dans une certaine mesure grâce à l’utilisation d’une solution de chauffage à faible consommation d’énergie avec des avantages qui seront améliorés grâce à ce système.

Le nouvel horizon de la domotique, l’environnement extérieur :

Il est évident que les particuliers commencent à souhaiter que leurs espaces de vie extérieurs soient plus agréables.

La domotique peut être utilisée pour apporter du confort dans votre maison. Quelques modifications simples peuvent faire toute la différence.

L’éclairage, par exemple, est un sujet que certaines personnes considèrent avec attention. La domotique vous permet de contrôler et de programmer les lumières rapidement et facilement, ainsi que de modifier la couleur et l’intensité de la lumière.

La connexion d’un système domotique à la pergola bioclimatique permet une automatisation complète du dispositif, pour un confort maximal.

Enfin, grâce à une solution de réseau maillé conçue pour résister aux intempéries, il est désormais possible de connecter vos espaces extérieurs au Wi-Fi. Sans avoir besoin d’une connexion séparée, le réseau Wi-Fi intérieur peut être étendu au jardin grâce à ce système.

Laisser un commentaire